Une question d’harmonie de Bérangère de Chocqueuse

Par défaut

Bérengère de Chocqueuse, Une question d’harmonie, Belfond, Paris, 2016

une question d'harmonieVoici un roman feel good, qui nous fait passer un beau moment, sur les débuts d’une amitié atypique, la musique, l’amour, les choix de vie, les regrets. Un roman qui fait bon lire pour se détendre, une petite bulle de bien-être quand on a besoin de se ressourcer.

Julia est une jeune étudiante, suit ses cours en histoire de l’art, sort avec ses copains. A 25 ans, elle se pose des questions sur l’avenir : que veut-elle faire dans ce milieu ? Est-elle intéressée par les galeries ou les musées ? Alors qu’elle peine à se décider, elle décide de faire partie d’une association qui vient aider des personnes âgées esseulée qui ont besoin de compagnie. Quand elle va à la rencontre pour la première fois de Paul, ancien musicien de l’Orchestre National de Paris comme contrebassiste, elle imagine qu’une relation grand-père / petite-fille va naître, et que leur intérêt commun pour la culture la grandira et la mettra sur le chemin du métier auquel elle est destinée. Excepté que Paul ne se confie pas facilement, n’aime pas parler du passé ni de son ancien métier, qu’il ne met pas beaucoup d’enthousiasme dans ces rencontres. Mais il ne manquerait pour rien au monde aucun des rendez-vous avec Julia. Que cache Paul ? Qu’a-t-il vécu pour être ce monsieur au cœur fermé, seul et triste ? Et si cette rencontre pouvait les aider, à trouver sa voie pour Julia et à se réconcilier avec le passé pour Paul ? Y a-t-il un âge pour être amis ?

Une jolie histoire donc, qui confronte le passé d’un vieux monsieur avec les questionnements d’avenir d’une jeune femme. Et pour mieux comprendre ces deux personnages, l’auteur nous fait suivre chacun des personnages un chapitre sur deux. Si avec Julia, on assiste à ses rencontres, sa vie quotidienne, mais surtout ses visites à Paul, nous partons dans les années 50 avec Paul, d’abord pendant l’été 51 qui va changer beaucoup de choses pour Paul, été qui précède son entrée au Conservatoire de musique de Paris, puis dans les années qui suivront. Et ce sont peut-être ses chapitres qui m’ont le plus plu. J’ai beaucoup aimé cette immersion dans le monde de la musique classique, les premiers pas de Paul jeune homme dans Paris, à tenter de comprendre comment à 80 ans, il peut être aussi aigri et seul.

Les personnages sont très attachants. Je me suis beaucoup retrouvée dans le personnage de Julia, qui ne sait pas trop quoi faire de ses études d’histoire de l’art et qui se rend compte qu’elle n’est pas vraiment passionnée par le milieu dans lequel elle évolue. Pour avoir fait les mêmes études et m’être posée les mêmes questions, pour me retrouver dans un milieu totalement différent aujourd’hui, je peux affirmer qu’elles se posent à nombre d’étudiants de ce milieu. L’auteur a su trouver le ton juste pour en parler, et révéler le cheminement intérieur qui amène à la conclusion brutale et déconcertante qu’un milieu dans lequel on a passé des années ne nous convient finalement pas. Dans ses pérégrinations, ses relations amoureuses naissantes, sa relation avec ses parents, Julia nous touche et permet de toucher ce moment fragile où le cocon des études arrive à sa fin et qu’il va falloir se destiner à un travail, une voie et qu’il va être temps de grandir, de prendre ses responsabilités et de devenir adulte. Quant à Paul, le jeune homme passionné qu’il est sait exactement ce qu’il veut faire et est prêt à tous les sacrifices pour y parvenir. Bien que sa plus grande passion restera toujours Nicole… Et l’amour que va porter cet homme à cette jeune femme sera beau dans sa loyauté, sa pureté, sa beauté et sa détermination. Nicole et la contrebasse, toute sa vie. Comprendre comment il se retrouve seul à 80 ans, à ne plus vouloir jouer de musique, est une belle leçon de vie, sur les regrets et le passé, et sa confession à Julia m’a serré le cœur.

La relation que vont tisser les deux personnages est incroyable, et le regard objectif et extérieur de Paul sur les « passions » de la jeune femme va permettre à cette dernière de se poser les bonnes questions et de faire des choix judicieux. Parce que cette relation apportera autant aux deux protagonistes, si ce n’est plus à la jeune femme qu’au vieux monsieur.

Si la construction n’est pas originale, l’auteur a une plume douce et touchante, simple et sans fioritures inutiles, qui nous fait passer un moment agréable auprès de Julia et Paul. Prenons ce roman pour ce qu’il est, une belle petite parenthèse de bien-être et d’espoir dans un monde qui en manque cruellement. Voici une jolie petite histoire agréable à lire, pleine de tendresse, qui fait se rencontrer le passé de l’un avec l’avenir de l’autre, afin d’apaiser les deux et de leur donner un nouveau souffle. Une belle rencontre entre deux personnages, et avec un nouvel auteur dont il s’agit du premier roman.

Ma note : 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s