Archives de Catégorie: Contes

Sauver Noël de Romain Sardou

Par défaut

Romain Sardou, Sauver Noël, XO Éditions, Paris, 2006

sauver-noelAprès Une seconde avant Noël, voici une nouvelle petite chronique qui arrive à point, un jour avant le Réveillon de Noël ! Il s’agit là à nouveau d’un conte de Noël, écrit par Romain Sardou.

Tout d’abord, la petite histoire : nous nous trouvons en 1854, Gloria Pickwick vit à Londres et travaille au sein de la maison de Lord Balmour, où elle est tout à la fois gouvernante, cuisinière et préceptrice. Elle y vit avec sa fille, élévée avec les enfants de Lord Balmour. C’est une femme énergique, qui n’aime pas les ragots, qui dirige la maison d’une main de maître, avec beaucoup de générosité et de bonhomie. Le jour où un nouveau voisin emménage, des choses bizarres se passent dans le quartier. Ce Baron Arhriman est plus qu’étrange : il rufuse les invitations, vit dans une maison close qui ne s’éveille qu’à la nuit tombée, d’étranges personnages qu’aucun voisin ne croise jamais , ni ne voit entrer ou sortir de la maison, l’occupent. Tout cela inquiète fort Gloria…

Vient le soir du 24 décembre. Tous les enfant attendent avec impatience la venue du Père Noël… qui ne vient pas. Drame incroyable, toutes les familles sont en deuil. Que s’est-il passé ? Une seule maison fait la fête en cette nuit funeste : celle du Baron Ahriman. Gloria décide d’élucider ce mystère, en commençant par délivrer un petit garçon enfermé dans cette sombre demeure, le petit Harold, qui va la suivre dans son aventure, où le magique et le fantastique viennent se mêler à la réalité, afin de sauver Noël…

Romain Sardou nous offre à nouveau un merveilleux conte, plein de magie et de merveilles, de personnages attachants, d’espoir et d’esprit de Noël. Pour ceux qui auront lu Une seconde avant Noël, ou ma chronique sur cet ouvrage, vous comprendrez rapidement qui est le petit Harold… Mais je n’en dirai pas plus ! Une suite, donc, sans en être… Nul besoin de lire Une seconde… pour apprécier Sauver Noël ! Une belle aventure, bien écrite, agréable à lire, qui met du baume au coeur et qui nous fait retrouver notre âme d’enfant. L’esprit de Noël est bien là !

Vous l’aurez compris, encore un joli conte de Noël qui viendra avec délice accompagner vos dernières veillées avant la venue du Père Noël… S’il vient !

Ma note : 5/5

Une seconde avant Noël de Romain Sardou

Par défaut

Romain Sardou, Une seconde avant Noël, XO Éditions, Paris, 2005.

une seconde avant noëlJ’ai lu ce jolie conte de Noël il y a des années et je le relis régulièrement en période de Noël, alors après mon absence prolongée du blog, je ne peux m’empêcher de vous parler d’Une seconde avant Noël de Romain Sardou.

Il est vrai que je suis une inconditionnelle de Noël, alors un conte qui parle de la création du Père Noël, vous pensez bien…

L’histoire se passe à Cokecuttle en 1851, cité industrielle comme en a connu tant l’Angleterre du XIXe siècle. Harold Gui est un jeune orphelin qui s’est enfui de son orphelinat et qui n’a donc pas de foyer. Il survit comme il peut, dans cette ville pleine d’enfants aussi démunis que lui. Il pratique divers petits métiers, dort sous les ponts avec son ami Le Falou qui lui raconte plein d’histoires merveilleuses sur des fées et des lutins qui auraient vécu avec nous sur Terre dans des temps anciens et qui s’en seraient volontairement exilés.

Malgré une existence faite de souffrances et de déceptions, c’est une merveilleuse aventure qui l’attend. Et si les histoires du Falou étaient vraies…

Vous l’aurez bien compris, j’ai adoré ce conte de Noël. Il est bourré d’émotion, de magie, de mystère, avec un côté très Dickens. L’écriture est fluide et originale, l’auteur prend à partie le lecteur en s’adressant directement à lui, comme dans la tradition orale, ce qui donne une plus grande touche de merveilleux encore.

“Le lecteur, étant assez haut pour ne rien perdre de la scène, pourrait alors se poser la question soufflée depuis quelques lignes par l’auteur : mais que se passait-il ?” p. 14

Ce livre s’adresse à tous, enfants, grands enfants, et même à ceux qui ont un peu perdu la joie de cette fête. Faites-vous plaisir, à quelques jours de Noël, et plongez-vous dans ce jolie conte qui met du baume au coeur !

Romain Sardou a également écrit Sauver Noël, un autre conte de Noël, qui est la suite sans l’être d’Une seconde avant Noël… Je vous en dis plus dans ma prochaine chronique qui ne saurait tarder !

Ma note : 5/5

Le Magasin des Suicides de Jean Teulé

Par défaut

Jean Teulé, Le Magasin des Suicides, Julliard / Pocket, Paris, 2007

Ce petit livre de 157 pages est étonnant ! Le titre donne déjà le ton du roman : humour noir, bien corrosif, en somme, humour qui fait du bien !

Nous nous trouvons dans un futur apocalyptique où il fait très mal vivre. Tout le bonheur a quitté notre monde, ce  n’est que mauvaise nouvelle sur mauvaise nouvelle. Le moral est au plus bas et les gens veulent en finir avec toute cette misère ambiante. Alors, ils se rendent tout naturellement au Magasin des Suicides, tenu par la famille Tuvache, dont le slogan est “Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !” Et tout le ton du livre se trouve bien sûr ici ! Les Tuvache proposent dans leur boutique toutes sortes de moyens pour mettre fin à ses jours. Et pour eux, tout va plutôt bien ! Jusqu’au jour où naît Alan… Ce gamin est la joie de vivre incarné, il voit du bon dans tous les malheurs du monde, au désespoir de ses parents, de sa soeur et de son frère. Et si tout se détraquait ?

C’est tellement bien, tellement jouissif ! C’est grinçant et déconcertant, et tout est bon, tous les détails sont soigneusement choisis. Jean Teulé nous offre ici un petit bijou d’humour noir, bien écrit, fluide, qui donne une image déconcertante de ce que pourrait devenir notre monde au train où vont les choses…

Bon, et puis, vous n’êtes pas sans savoir qu’une adaptation cinématographique, premier film d’animation de Patrice Lecomte, vient de sortir sur nos écrans, alors c’est vraiment le bon moment pour se jeter sur ce petit ouvrage rapide à lire avant de se faire une bonne toile ! Je ne l’ai personnellement pas encore vu, mais j’ai drôlement hâte !

Voici la bande annonce :

Ma note : 4/5