Archives de Tag: album

La tour Eiffel à New-York de Mymi Doinet et Mélanie Roubineau

Par défaut

Mymi Doinet, Mélanie Roubineau, La tour Eiffel à New-York, Nathan, Paris, 2015

la tour eiffel à new yorkCet album nous parle de la Tour Eiffel, monument embématique de Paris. Elle s’ennuie ferme et rêve de vacances… Quand un goéland lui transmet l’invitation de la statue de la Liberté de venir lui rendre visite ! La grande dame n’hésite pas et traverse l’océan pour rejoindre son amie, qui lui fait visiter la ville, voir le marathon de New-York, les théâtres de Broadway, un match de NBA et faire les boutiques. Puis il est temps de repartir ! Quelle sera sa prochaine destination ?

Un album à l’idée originale, qui aurait pu être une belle découverte… mais qui m’a malheureusement déçu. L’histoire est sympathique, et permet de découvrir une autre culture, mais de manière bien superficielle, même pour un album pour enfant… C’est dommage, d’autant que l’idée était chouette…

Et malheureusement, les illustrations ne rattrapent pas l’histoire… Je les trouve bien trop naïves, avec des couleurs bien trop pastels à mon goût, trop loin de la réalité. Je n’ai pas réussi du tout à me projeter dans l’histoire, tout est trop naïf et futile. Je ne sais que rajouter, c’est difficile pour moi de faire une critique si négative… Mais vraiment, ça ne l’a pas fait pour moi et je suis la première à le regretter…

Ma note : 2/5

Publicités

Oscar et le secret des lettres de Susie Morgenstern et Amélie Graux

Par défaut

Susie Morgenstern, Amélie Graux, Oscar et le secret des lettres, Nathan, Paris, 2015

oscar et le secret des lettresVoici un album très mignon sur le désir d’un enfant de comprendre le secret des lettres… Pour donner envie aux touts petits d’apprendre à lire !

Oscar fête son anniversaire et a de nombreux cadeaux : un livre, une trottinette, un dé, des voitures, et… des lettres. A quoi servent-elles ? Il essaie d’écrire des mots avec mais ces mots ne veulent rien dire. Il aimerait tant pouvoir faire des mots croisés comme le vieux monsieur dans le jardin, mais il ne connaît pas encore le secret des lettres. Il les cache comme un trésor dans son tiroir jusqu’au moment où il en découvrira le secret… Peut-être quand il ira à l’école maternelle ? Car la rentrée arrive à grands pas…

L’histoire est toute mignonne et initie l’enfant au concept de lettre et d’écriture. C’est bien mené, on y découvre un petit garçon curieux, qui aime jouer avec tous ses cadeaux mais qui est intrigué par ces lettres dont il ne sait que faire et qu’il aimerait pouvoir utiliser correctement. Cet album est idéal pour donner envie aux plus jeunes à s’intéresser à l’écrit et leur donner envie d’aller à l’école, comme c’est le cas d’Oscar.

De plus, c’est bien écrit, très rythmé, et parfois poétique, avec cette idée que les lettres dorment jusqu’à ce qu’il soit temps qu’elles se réveillent, quand Oscar sera prêt à lire. Les illustrations sont très chouettes, elles sont crayonnées, ce qui leur donnent du relief et un coté authentique.

Un album, donc, que je vous conseille de lire aux futurs écoliers de l’école maternelle !

Ma note : 4/5

La belle journée et La Chose d’Astrid Desbordes et Marc Boutavant

Par défaut

Astrid Desbordes, Marc Boutavant, La belle journée, Edmond et ses amis, Nathan, Paris, 2015

Astrid Desbordes, Marc Boutavant, La Chose, Edmond et ses amis, Nathan, Paris, 2015

la belle journéeC’est avec une grande joie que nous retrouvons ici Astrid Desbordes et Marc Boutavant qui nous avaient régalé avec Polka et Hortense !

De nouveaux amis, mais toujours de la fraternité et de l’aventure ! Dans La belle journée, l’ours Edouard emmène Edmond l’écureuil à la plage, parce qu’il pense que c’est une belle journée. Edmond est bien plus sceptique… Et n’a pas tort de l’être car très vite, il se met à pleuvoir ! Mais Edmond est plein de ressources, et rien ne l’empêchera de faire un beau pique-nique avec son ami !

Dans La Chose, Edmond l’écureuil et Georges Hibou croisent une drôle de bête qui leur fait bien peur… La surnommant La Chose, ils fuient à toute vitesse se réfugier chez eux ! Mais quand Georges se déguise pour faire peur à La Chose au cas où il la croiserait, il se rend compte qu’il fait lui-même peur à ses amis et s’aperçoit qu’être différent n’est pas facile…la chose

Les auteurs nous régalent à nouveau avec des histoires pleines d’humanité, d’amitié et d’acceptation.
C’est très bien écrit, et pour avoir tester ces histoires sur des enfants de trois ans, je peux vous assurer qu’ils adorent ! Les illustrations sont magnifiques, les couleurs et dégradés subliment. Le format est très sympa, pas aussi grand que des albums classiques et sont donc très pratiques à transporter partout.

Ces albums parlent donc de valeurs importantes dès l’enfance, et les enfants adoreront suivre cette bande de copains au gré des albums qui seront, je n’en doute pas, publiés chez Nathan.

Une belle collaboration, donc, entre deux auteurs qui parviennent à charmer petits et grands grâce à leurs histoires et leurs dessins. Pari réussi !

Ma note : 5/5

Les histoires vraies des animaux de Fred Bernard et Julie Faulques

Par défaut

 

Les histoires vraies des animaux

Voici une collection bien particulière que nous propose Nathan : des albums qui retracent la vie d’animaux qui ont réellement existé ! Albums documentaires d’une certaine manière, ils régaleront les petits amoureux des animaux !

 


 

 

Fred Bernard, Julie Faulques, L’histoire vraie de Pamir le cheval de Przewalski, Nathan, Paris, 2014

pamirVoici donc l’histoire de Pamir, un cheval pas comme les autres. En effet, son espèce est en voie de disparition ! S’il est un cheval sauvage, on ne trouve plus son espèce que dans les zoos. Lui est né à la ménagerie de Paris, mais très vite, il est décidé qu’il repartira vivre en liberté dans le désert de Gobi en Mongolie. Quelle histoire !

C’est une très belle histoire qui nous est racontée ici. Avec l’histoire de Pamir, on revient sur cette espèce de chevaux, connue pour apparaître dans les fresques de Lascaux, et à laquelle un colonel russe a donné son nom. Est retracée toute l’histoire de cette espèce, et plus particulièrement celle de Pamir, le bel étalon parisien qui retourna à l’état sauvage, préparé pour survivre dans la nature et se protéger des hommes. Une vraie réussite ! C’est bien raconté, ce n’est pas dense et accessible pour le public visé, c’est-à-dire les enfants de plus de 5 ans. Mais qu’on ne s’y trompe pas, même les adultes y apprendront des choses intéressantes ! Seul petit bémol pour moi : si les illustrations sont de belle facture, elles n’ont pas su me toucher, et je ne saurai vraiment expliquer pourquoi… Elle sont très belles, mais j’y vois un côté figé qui ne m’émeut pas. Dommage !

Ma note : 4/5

 


 

 

Fred Bernard, Julie Faulques, L’histoire vraie de Yen-Yen le panda géant, Nathan, Paris, 2014

yen yenYen-Yen est un panda et vit en Chine avec sa maman. Mais un jour, il s’éloigne trop d’elle et se perd… Heureusement, des hommes le trouvent et le mettent dans un zoo où ils s’occupent de lui ! Là, il fait la connaissance de Li-Li, un autre panda de son âge. Commence dès lors une grande aventure : ils sont tous les deux offerts au Président français, et partent donc vivre au zoo de Vincennes. Ils prennent même l’avion ! Une belle histoire nous est contée dans ce bel album !

L’histoire de Yen-Yen est très touchante car finalement, nous connaissons peu les pandas, et nous en apprenons beaucoup sur eux : d’abord qu’ils sont des ours qui sont devenus végétariens et qui digèrent mal leur régime alimentaire, ensuite qu’ils peuvent être très dangereux et qu’une fois qu’ils tiennent quelque chose, ils ne le lâchent pas, ils peuvent vivre jusqu’à 30 ans et sont très agiles de leurs mains. Les auteurs nous offrent à nouveau l’histoire d’un animal ayant existé, nous offrant par là même nombre d’informations documentaires sur cet animal. C’est fait de manière ludique, même si je regrette à nouveau le caractère un peu figé des illustrations… Mais cela ne gâche en aucun cas le plaisir !

Ma note : 4/5

 


 

 

Fred Bernard, Julie Faulques, L’histoire vraie de Siam l’éléphant, Nathan, Paris, 2014

siamSiam est un éléphant qui a vécu plusieurs vies et qui a eu un destin impressionnant ! Capturé quand il était petit, il a été vendu en Inde et il est devenu éléphant-bûcheron. Devenu rapidement très grand et fort, il défile lors des fêtes religieuses. Il part ensuite pour la Suisse, un très long voyage, afin de devenir un artiste de cirque ! Il est même l’éléphant le plus intelligent que son dresseur n’ait jamais vu ! Alors qu’il vieillit, il devient colérique et doit arrêter sa carrière dans le cirque, mais participera d’abord à un tournage dans un film ! Il finit sa vie au zoo de Vincennes, où il n’aura rien oublié des tours de cirque qui lui ont été appris.

Un destin pareil pour un animal, ce n’est pas commun ! On comprend aisément pourquoi les auteurs se sont intéressés à son histoire. Mélangeant anecdotes sur les éléphants d’Asie (régime alimentaire, poids, travail) aux événements de la vie de Siam, cet album retrace de manière simple et efficace le parcours de cet éléphant fabuleux. Une très belle histoire pour faire rêver les petits curieux amateurs d’animaux !

Ma note : 5/5

Lily cherche son chat et Lily mène l’enquête de Peggy Nille

Par défaut

Peggy Nille, Lily cherche son chat et Lily mène l’enquête, Nathan, 2015, Paris

Voici deux albums étonnants, qui mêlent enquête, voyage, recherche dans l’image et de magnifiques illustrations. Peggy Nille fait partie des illustrateurs pour albums de jeunesse incontournables !

lily cherche son chatDans Lily cherche son chat, cherche et trouve autour du monde, on fait la connaissance de Lily, une petite fille rousse, et de son chat Mia qui s’enfuit de la maison ! Lily, intrépide, part à sa poursuite et traverse ainsi de nombreux pays ! Elle traverse la jungle, passe par la Russie, le Japon et l’Inde : un drôle de voyage pour une enfant et son chat ! Au travers de l’histoire de cette poursuite, l’enfant est invité par l’auteur à rechercher des éléments dans l’image : des animaux particuliers, de la nourriture pour nourrir Lily, et plein de petites choses qui permettent aux enfants de faire de la discrimination visuelle, observer une image dans ses détails et parvenir à la lire correctement.

Dans Lily mène l’enquête, cherche et trouve dans Paris, Lily rend visite à son cousin Paul. Mais en regardant par la fenêtre, ils aperçoivent une silhouette suspecte et décident de partir à sa poursuite dans les rues de Paris. L’occasion de découvrir la ville, voir ses monuments, ses quartiers et caractéristiques ! Les voilà partis au Sacré Cœur, dans le métro, au Centre Pompidou, dans les jardins du Luxembourg, au Louvre, à Notre-Dame de Paris et à la Tour Eiffel ! Pour s’apercevoir que la silhouette suspecte n’était pas ce qu’elle semblait être… A chaque page, comme pour Lily cherche son chat, on demande de trouver au « lecteur » différents éléments dans l’image, qui aideront Paul et Lily à résoudre leur enquête.lily mène l'enquête

Voici deux petits bijoux d’albums, qui font le pari d’allier jeu et lecture, avec des textes bien écrits et des illustrations foisonnantes, certes, mais très lisibles et extrêmement bien réalisées. Le coup de crayon de Peggy Nille est juste ce qu’il faut de naïf pour plaire aux plus petits comme aux plus grands. A la lecture de ces deux albums, on se prend au jeu, même adultes, à chercher les chats gris sur les toits et les noix de coco, on se régale à se déplacer visuellement dans le dessin, à découvrir tous ces lieux avec cette petite héroïne. J’ai particulièrement apprécié le grand palais en Russie, sublime, et la figuration de Tokyo, avec ces différents motifs répétitifs, comme du papier peint, apposées sur les façades des immeubles.

Deux très beaux objets à mettre dans toutes les mains !

Ma note : 5/5

Ne chatouille jamais un tigre de Pamela Burchard et Marc Boutavant

Par défaut

Pamela Butchart, Marc Boutavant, Ne chatouille jamais un tigre, Nathan, Paris, 2015

ne chatouille jamais un tigreZélie est une petite fille qui s’agite beaucoup, se trémousse souvent, et touche à tout : elle ne peut pas s’en empêcher. Alors quand elle part avec sa classe au zoo, sa maîtresse a beau lui dire de se tenir tranquille et de ne surtout pas chatouiller un tigre, l’envie est trop forte… Et les conséquences désastreuses ! Zélie comprend alors que la maîtresse n’avait peut-être pas tort…

Voici un album qui nous parle des règles et de la nécessité de les respecter même si c’est parfois difficile de ne pas faire ce qu’on veut quand on veut… C’est fait de manière ludique, sans que ce soit trop sérieux. Rassurez-vous, aucune conséquence fâcheuse aux bêtises de Zélie !

Les illustrations sont très bien réalisées et nous proposent plusieurs épisodes par double page, ce qui rend cet album riche et intéressant pour les enfants à partir de 4 ans. Parfois même, nous nous approchons du format de la bande dessinée, ce qui est bienvenu et bien réalisé.

Nous avons tous rencontré des personnages du style de Zélie, les « petites coquines » mignonnes qui ne pensent pas à mal la plupart du temps mais qui ne parviennent pas à respecter les règles, l’envie étant bien trop forte. Par cet album, ces enfants apprendront pourquoi les règles sont faites, Zélie demandant elle-même le calme en fin d’ouvrage ! Malgré tout, suivre les péripéties de Zélie, toutes ses bêtises et ses transgressions aux règles est plaisant et franchement rigolo quand on a quatre ans. Et nous rencontrons avec elle toute une pléiade d’animaux, ce qui plaira aux enfants !

Voici donc un album très sympathique qui ravira les plus jeunes.

Ma note : 4/5

Papa à grands pas de Nadine Brun-Cosme et Aurélie Guillerey

Par défaut

Nadine Brun-Cosme, Aurélie Guillerey, Papa à grands pas, Nathan, Paris, 2015

papa a grands pasJe vous présente aujourd’hui un album charmant, sur l’inquiétude d’un petit garçon qui a peur que son papa ne puisse pas venir le récupérer à la crèche car la voiture est fatiguée. Une belle histoire pleine de fantaisie pour apaiser un petit garçon, et tous les enfants inquiets !

La voiture verte du papa de Mathieu a eu du mal à démarrer ce matin. Alors Mathieu a peur qu’elle ne veuille pas démarrer le soir pour que son papa vienne le chercher à la crèche. Le papa use de son imagination pour rassurer son enfant : si la voiture ne démarre pas, il empruntera le tracteur du voisin, il montera sur le dos du gros doudou de Mathieu qui l’emmènera jusqu’à lui, les oiseaux du jardin le transporteront, il viendra en bateau grâce au ruisseau que fera le voisin avec son tuyau d’arrosage, deux lapins le porteront, il viendra avec le dragon de la chaudière, et si rien de tout cela ne fonctionne, il viendra avec ses jambes !

Un album plein d’imaginaire, pour rassurer un petit garçon ! C’est une histoire charmante, qui met en avant un papa-héro, prêt à tout pour son petit garçon. La peur primaire d’un enfant que ses parents ne viennent pas le chercher à la crèche ou à l’école est importante, et cet album montre qu’ils ne l’oublieront jamais et feront tout pour le récupérer. C’est touchant et rassurant pour l’enfant.

Mais ce que j’ai particulièrement aimé dans cette histoire, c’est tout l’imaginaire et la fantaisie qui y est déployée, et qu’on retrouve dans les illustrations. Celle où le dragon s’en va chasser est particulièrement réussie, très poétique, mêlant toute une gamme de vert et des fondus et dégradés. J’apprécie moins les traits des personnages, trop naïfs pour moi, avec des traits trop simplistes à mon goût – deux points pour les yeux, un triangle pour le nez et un trait pour la bouche, deux traits pour les sourcils, le tout sur une carnation blanche. Seuls les cheveux et la présence d’une moustache distinguent les personnages, auxquels je n’arrive pas à m’identifier par le biais du dessin. Heureusement que le texte pallie à ce petit désagrément…

Un chouette album, donc, que je recommande pour les plus jeunes !

Ma note : 4/5