Quoi qu’il arrive de Laura Barnett

Par défaut

— Sélectionné pour le Prix Relay des Voyageurs-lecteurs 2016 —

Laura Barnett, Quoi qu’il arrive, Les Escales, Paris, 2016

quoi qu'il arriveSélectionné pour le Prix Relay des lecteurs-voyageurs, j’ai été très intriguée par ce roman, notamment par sa comparaison avec Un Jour de David Nicholls que j’avais adoré. Si finalement la comparaison me convint peu, j’ai été enchantée à la lecture du roman de Laura Barnett !

Trois versions d’une histoire pour une même scène de départ. Eva est une jeune étudiante de Cambridge. Elle étudie la littérature, sort avec un jeune acteur très prometteur, David, auprès duquel elle se sent belle et importante. Mais le destin s’en mêle : elle se déplace à vélo pour aller à un rendez-vous universitaire quand un chien se retrouve presque sous ses roues. Un jeune homme voit la scène, Jim, et lui adresse la parole. Que va-t-il se passer ? De là, trois possibilités après cette première rencontre. Vont-ils se mettre ensemble ? Eva va-t-elle rester avec David ? Qu’est-ce que leurs vies leur réservent ?

Un pitch très alléchant, donc, et plein de promesses ! La question posée par l’auteur n’est pas nouvelle mais traitée de manière intéressante : que ce serait-il passer si j’avais fait autrement ? Cela aurait-il changé quelque chose à ma vie ? On alterne tout au long du roman entre trois versions possibles de l’histoire : une où Eva reste avec Jim, une où elle n’échange que quelques mots avec Jim et initie une vie avec David, enfin une dernière où son amour avec Jim est très rapidement contrarié. De là, on suit leurs cheminements à tous les deux, selon ces trois scénarios : leurs rencontres, leurs amours, leurs déceptions, leurs échecs, leurs angoisses, leurs frustrations, leurs joies, leurs réussites, leurs enfants, leurs voyages, leurs vies en somme. Et c’est très plaisant ! On pourrait croire que c’est lassant de revivre les événements majeurs de leurs vies trois fois d’affilée, mais l’auteur rend cela intéressant, ne s’arrêtant pas sur les mêmes détails, et mettant en avant les destins des protagonistes selon les nouvelles données de la version proposée.

C’est un peu difficile au début de ne pas se perdre entre les versions, de se rappeler laquelle est laquelle, comment s’appelle la fille d’Eva dans telle ou telle version, ce que devient Jim dans la version 2 ou la version 3. Mais très rapidement, on se laisse glisser sur les mots de Laura Barnett, et on est emporté par la vague. On se resitue très rapidement et on parvient à garder le fil sans trop de problème. L’auteur jouant sur les hasards de la vie, les petites décisions, nous montre que souvent ce qui devait arriver finit par arriver, « quoi qu’il arrive. » Le cheminement est très différent, mais en essence, on en arrive à un final similaire. Qu’on y croit ou non, l’histoire est très plaisante, et on a envie de penser que la vision de l’auteur est possible.

Parlons un peu de l’écriture à présent. Mon seul grief quant à ce roman est le style de l’auteur. S’il est plaisant en essence, elle écrit des phrases trop longues, avec des digressions entre parenthèses ou tirets pour ajouter une idée ou une information, pour revenir à son idée principale ensuite. Cela oblige souvent le lecteur a reprendre sa lecture de la phrase, afin de se rappeler de l’idée du début pour comprendre sa fin. C’est bien dommage, surtout qu’il suffirait de la couper en plusieurs phrases. J’avoue bien volontiers que cela na m’a pas trop dérangé sur la première partie du roman, mais arrivée à la seconde, je me suis accrochée à une, deux, trois phrases, et une fois ce tic d’écriture remarqué, il m’a été impossible de passer outre, et c’est là que c’est devenu gênant. C’est bien dommage, même si cela ne m’a pas empêché d’apprécier le roman.

Ce fut en définitive une très belle découverte, une chouette lecture, une très belle histoire, où nous suivons ces personnages attachants et plein de failles sur des décennies. Je vous le conseille, malgré ses petites imperfections !

Ma note : 5/5

Publicités

"

  1. Bon hâte de le lire comme tu le présentes et le thème est très alléchant ! C’est vrai qu’on se fait souvent la réflexion « et si… ».
    Sinon j’aime beaucoup le nouveau thème de ton blog, très coloré pour l’arrivée des beaux jours (enfin on espère qu’ils arriveront bientôt là…) bisous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s