Les Prodiges de Jeremy Scott

Par défaut

Jeremy Scott, Les Prodiges, Michel Lafon, Paris, 2016

les prodigesVoici un roman pour enfants sur des superhéros pas comme les autres ! S’il ne m’a pas totalement convaincue, j’ai quand même passé un très bon moment auprès de Phillip et de ses amis !

Phillip vient de déménager à Freepoint, une ville qui semble bien normale de prime abord. Jusqu’au moment où son père décide d’avoir « la » conversation sérieuse avec son fils. Mais ce n’est pas celle à laquelle pensait Phillip… Il apprend dès lors que certaines personnes ont des pouvoirs particuliers et qu’elles aident à combattre le crime, dans un total anonymat. Et qu’il en fait partie. Ce n’est donc pas pour rien qu’ils ont atterri à Freepoint : c’est une ville presqu’entièrement habitée par des personnes aux capacités extraordinaires. Phillip a l’âge où ses pouvoirs vont se révéler, et va donc étudier avec des jeunes qui sont comme lui. Sauf que cette révélation, si elle est dure à avaler, l’est d’autant plus qu’il est aveugle… Et doté du pouvoir de télékinésie, qui lui permet de déplacer des objets à distance ! Sans la vue, ce n’est pas une mince affaire… Mais qu’à cela ne tienne : il se découvre des amis aussi handicapés que lui, avec qui il va former une équipe de choc pour montrer au monde que, eux aussi, ils peuvent être des héros ! Mais c’est bien sûr sans compter la menace que connaît le monde des gardiens, et qui semble tout particulièrement se diriger contre Phillip…

Des superhéros handicapés, voilà qui est original ! Et c’est bien le gros point fort du roman, parce qu’il montre que ce n’est pas le handicap qui détermine une personne. Alors oui, cette personne devra se battre bien plus que d’autre pour un résultat similaire, mais Phillip, Henry, Bentley, James et les autres nous montrent que c’est possible ! L’auteur revisite le monde des superhéros de manière originale, en créant un monde cohérent aux personnages attachants, forts et humains, peuplé également de personnes peu scrupuleuses, où la soif de pouvoir prend une toute autre signification.

L’auteur, en utilisant la première personne, nous attache au personnage de Phillip, et réussit à nous rendre aveugle comme lui. Sans les subterfuges qu’il va réussir à mettre en place avec ses amis, nous lirions ce roman dans le noir. C’est très bien pensé et nous permet d’autant plus de partager les sensations du héros et de nous attacher à lui. Si j’ai compris très vite un des mystères entourant le grand méchant qui s’en prend à Phillip, ce qui m’a un peu déçue je l’avoue, je n’en ai pas moins apprécié ma lecture. Le suspens nous tient jusque dans les dernières pages, et je n’aurai pu me douter de la révélation finale.

Si Jeremy Scott parvient à rendre son monde probable, c’est qu’il a créé une mythologie et une Histoire, qui sert les aventures qui nous sont contées. La fin nous laisse penser que le groupe d’amis qui se fait appelé les Prodiges va vivre encore bon nombre d’aventures surnaturelles, et que nous allons en apprendre encore beaucoup sur le monde des gardiens.

Si je n’ai pas été complètement séduite par ce roman, c’est que je lui ai trouvé un certain nombre de longueurs. Et pour être honnête, l’absence de personnages féminins dans le groupe de Phillip n’y est sûrement pas pour rien… C’est une impression globale, quelque chose m’a manquée. J’espère que tout ceci est dû au fait qu’il s’agisse d’un premier tome, et que la suite sera plus enlevée.

Nous découvrons dans ce roman destiné aux enfants des héros intelligents, qui réfléchissent et utilisent les technologies pour servir leurs plans, qui ne peuvent utiliser la force brute du fait de leurs handicaps et de leurs pouvoirs particuliers, ce qui est très appréciable ! Ce roman propose une thématique originale, je le recommande donc à tous les enfants de plus de 11 ans en quête d’aventures !

Ma note : 4/5

Publicités

"

  1. J’ai failli demandé ce livre puis je me suis dit que ce n’était pas raisonnable de me lancer dans une nouvelle saga qui ne me tentait pas plus que ça finalement ! En tout cas, je suis ravie de voir un avis dessus 🙂 Au passage, le thème de ton blog est super chouette !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s