Papa à grands pas de Nadine Brun-Cosme et Aurélie Guillerey

Par défaut

Nadine Brun-Cosme, Aurélie Guillerey, Papa à grands pas, Nathan, Paris, 2015

papa a grands pasJe vous présente aujourd’hui un album charmant, sur l’inquiétude d’un petit garçon qui a peur que son papa ne puisse pas venir le récupérer à la crèche car la voiture est fatiguée. Une belle histoire pleine de fantaisie pour apaiser un petit garçon, et tous les enfants inquiets !

La voiture verte du papa de Mathieu a eu du mal à démarrer ce matin. Alors Mathieu a peur qu’elle ne veuille pas démarrer le soir pour que son papa vienne le chercher à la crèche. Le papa use de son imagination pour rassurer son enfant : si la voiture ne démarre pas, il empruntera le tracteur du voisin, il montera sur le dos du gros doudou de Mathieu qui l’emmènera jusqu’à lui, les oiseaux du jardin le transporteront, il viendra en bateau grâce au ruisseau que fera le voisin avec son tuyau d’arrosage, deux lapins le porteront, il viendra avec le dragon de la chaudière, et si rien de tout cela ne fonctionne, il viendra avec ses jambes !

Un album plein d’imaginaire, pour rassurer un petit garçon ! C’est une histoire charmante, qui met en avant un papa-héro, prêt à tout pour son petit garçon. La peur primaire d’un enfant que ses parents ne viennent pas le chercher à la crèche ou à l’école est importante, et cet album montre qu’ils ne l’oublieront jamais et feront tout pour le récupérer. C’est touchant et rassurant pour l’enfant.

Mais ce que j’ai particulièrement aimé dans cette histoire, c’est tout l’imaginaire et la fantaisie qui y est déployée, et qu’on retrouve dans les illustrations. Celle où le dragon s’en va chasser est particulièrement réussie, très poétique, mêlant toute une gamme de vert et des fondus et dégradés. J’apprécie moins les traits des personnages, trop naïfs pour moi, avec des traits trop simplistes à mon goût – deux points pour les yeux, un triangle pour le nez et un trait pour la bouche, deux traits pour les sourcils, le tout sur une carnation blanche. Seuls les cheveux et la présence d’une moustache distinguent les personnages, auxquels je n’arrive pas à m’identifier par le biais du dessin. Heureusement que le texte pallie à ce petit désagrément…

Un chouette album, donc, que je recommande pour les plus jeunes !

Ma note : 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s