Rencontre Jérôme Attal chez Robert Laffont

Par défaut

2015-04-01 16.26.32

Voici un article un peu différent, pour vous parler d’une rencontre très chouette que je viens juste de faire.

Ce n’était pas prévu, et c’est encore meilleur : certains blogueurs se sont désistés pour une rencontre avec l’écrivain Jérôme Attal à l’occasion de la sortie de son nouveau roman, Aide-moi si tu peux, paru chez Robert Laffont. Et par une chance infinie (chance que je nommerai Myriam et Cécile) me voilà conviée deux petites heures avant à ce goûter super chouette !

Pour être honnête, les éditions Robert Laffont sont à deux pas de chez moi et je ne bosse pas le mercredi après-midi. Bon, et pour être complètement honnête, je dois avouer que je n’ai jamais lu aucun des romans de Jérôme Attal. J’ai failli acheté Pagaille monstre (paru chez Pocket) il y a deux ans de cela, au Salon Saint-Maur en Poche. Et bon, je ne l’ai pas fait, faute de budget et du nombre incalculable de livres qui m’attendaient chez moi. Mais j’étais curieuse de découvrir cet auteur. Et si je n’ai pas encore découvert sa prose, je l’ai rencontré lui directement, et je peux vous dire que j’ai une envie immense de dévorer ses romans.

2015-04-01 16.36.07

Si je ne peux pas trop vous parler du roman, si ce n’est que le personnage est flic et se réfugie dans un monde plus douillet, celui des années 80 – et déjà là, rien que ça, ça donne trop envie, ne le niez pas – puisque je ne l’ai pas lu, hein, forcément, je peux vous dire que l’auteur est juste une personne super sympa, qui prend le temps d’écouter ce que chacun a à dire, qui n’a pas parlé que de ces romans mais qui a pris le temps d’écouter les blogueurs et libraires et de rebondir sur leurs propos. Bref ce fut une très belle rencontre et quand on voit la générosité de l’auteur, on a juste envie de se jeter dans ses romans, parce qu’il n’y a aucune raison qu’il ne soit pas aussi généreux avec ses lecteurs.

2015-04-01 18.15.00

Faut dire aussi que cette rencontre fut  très chouette parce qu’il y avait plein de cupcakes 80’s, conformément au thème du roman, des chouquettes, la chenille Colin au chocolat ramenée par Jérôme, du thé, du café et tout plein de jus de fruits, et que nous sommes reparties avec le roman et un petit cadeau – un petit ramequin avec un poisson (date oblige) et des œufs en chocolat. Alors forcément, hein ! Et même qu’en plus, l’équipe Robert Laffont est trop chouette – mais ça je le savais déjà mais peut-être pas vous – et les blogueurs et libraires invités trop sympas. Partir du boulot en se disant qu’on doit encore bosser tout l’après-midi et que le week-end est loin, et finalement réussir à finir son boulot en une heure et rencontrer des gens géniaux autour d’un goûter et de littérature, c’est quand même le rêve ! Il y a des jours où on est bien content de se lever ! Alors merci à l’équipe de Robert Laffont et à Jérôme pour ce chouette événement !

2015-04-01 16.25.25

Bon, j’ai bien trop peu parler du roman, convenons-en. Mais dès que je l’aurai lu, je promets une super chronique super longue, avec un résumé bien fourni et mon avis bien étayé. Promis juré !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s