Tout ce qui brille d’Anna Godbersen

Par défaut

Anna Godbersen, Tout ce qui brille, Albin Michel / Le Livre de Poche, Paris, 2012 / 2013

tout-ce-qui-brillePlongez en 1929 et vivez les années folles en compagnie de trois héroïnes aux tempéraments bien trempés !

1929. Deux jeunes filles, Cordelia et Letty, de Union, Ohio, décident de s’enfuir à New-York. Codelia, pour retrouver son père, homme riche qui baigne dans des affaires louches et illégales à l’heure de la prohibition, Letty pour réaliser ses rêves en devenant actrice. Mais très vite, elles se retrouvent séparées. Cordelia croise le chemin de son père, de son frère Charlie et de sa copine, la tempétueuse Astrid. Letty, elle, se lie d’amitié avec Paulette et travaille dans un night club clandestin, en attendant d’accéder à la gloire qu’elle est certaine de mériter. Mais très vite, les difficultés de la vie prennent le dessus et les temps des désillusions arrive.

Tout ce qui brille est le premier roman d’Anna Godbersen que je lis. Si le début est un peu long et plein de clichés – la crédulité et l’apparence de Letty nous donneraient presque l’impression qu’elle est mormon – je me suis bien mieux accomodée de la suite, même si les clichés persistent. On sent évidemment l’influence de Francis Scott Fitzgerald, et pas uniquement parce qu’une citation de cet auteur introduit le roman. Lors de la première fête dans la demeure du père de Cordelia, j’ai noté une ressemblance troublante avec les fêtes données par Gatsby. Mais malgré tout le talent d’Abba Godbersen, la ressemblance avec Fitzgerald s’arrête là : leurs plumes sont bien différentes, et celle de l’auteur de Tout ce qui brille s’adresse à un jeune public.

Ce roman est d’ailleurs très agréable à lire, et tous ceux qui raffolent des années folles se plairont à suivre les aventures de Cordelia, Letty et Astrid. La fin de ce roman est d’ailleurs assez surprenante, et appelle à lire les deux romans qui le suivent (Une saison à Long Island et Un baiser pour la nuit), parus en France chez Albin Michel, mais pas encore au Livre de Poche. Espérons que ce dernier ne tardera pas trop à nous offrir ces suites !

On se plaît à se perdre dans les détails des toilettes des jeunes filles, dans leurs histoires d’amour contrariées, certaines à la Roméo et Juliette, d’autres pleines de tromperies. On en viendra à prendre en pitié certains personnages délaissés, à détester certains autres pleins d’égoïsme, et même si certaines situations sont prévisibles, on reste pris dans l’intrigue, attendant que l’inévitable se produise.

J’ai donc passé un bon moment à la lecture de cet ouvrage, même si j’ai eu quelques difficultés à entrer dans l’intrigue. C’est un roman qui s’adresse avant tout aux filles, comme on s’en doute !

Faites-vous plaisir, venez vivre les années folles en compagnie de Cordelia, Letty et Astrid !

 

Ma note : 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s