22/11/63 de Stephen King

Par défaut

Stephen King, 22/11/63, Albin Michel, Paris, 2013

22-11-63-stephen-kingQui n’a pas entendu parler de ce roman de Stephen King ? Quand j’ai vu pour la première fois la couverture en librairie, je savais que je devais le lire. Premier Stephen King que je lis et je suis conquise !

Jake Epping est professeur d’histoire dans un lycée d’une petite ville américaine, Lisbon Falls. Divorcée, il se consacre à sa carrière et à ses élèves. Quelle surprise quand Al Templeton, le propriétaire d’un fast food près de son lycée, l’appelle et lui demande de venir le voir de toute urgence. Celui-ci semble avoir pris 10 ans en une journée et avoir contracté un cancer éclair, alors même qu’il était dans une forme olympienne la veille. Il va alors raconter une histoire tout simplement hallucinante à Jake, qui va avoir beaucoup de mal à l’assimiler. En effet, depuis la réserve du restaurant d’Al, une brèche temporelle permet de se rendre dans le passé, au matin du 9 septembre 1958 exactement. Mais il est bien obligé d’y croire dès lors qu’il tente l’expérience… Et c’est un monde plein de possibilités qui s’offre à lui. Cependant, Al a une requête, une requête de mourant : n’ayant pu le faire lui-même, à cause de la maladie, il voudrait que Jake se rende dans le passé et empêche Lee Harvey Oswald de tuer John Fitzgerald Kennedy en 1963, événement qui a provoqué pour lui les événements catastrophiques des décennies qui ont suivi, comme la Guerre du Vietnam. Alors, Jake décide de tenter le coup… Sachant qu’à chaque nouveau voyage, les éléments modifiés de l’ancien disparaissent complètement ! Mais peut-on altérer le passé sans conséquence ?

Que dire ? Que dire de plus que ce résumé ne dit pas déjà ? L’histoire qui nous est contée par le grand Stephen King est un bijoux ! Tout se tient, on est pris dans l’histoire, le suspens est halletant. On suit Jake comme si notre vie en dépendait, on voudrait nous aussi qu’il sauve Kennedy pour voir ce qui serait advenu de notre monde s’il n’avait pas été assassiné ce 22 novembre 1963. Et on pourrait y croire ! On y croit, même ! Aucun détail n’est laissé de côté, ce roman est foisonnant.

Nous revivons avec Jake la fin des années 50 et le début des années 60, le rock’n’roll, l’atmosphère si spécifique de ces années-là dans les petites villes américaines, mais aussi la déchéance de certaines autres villes, dont Dallas, qui est à elle seule un personnage à part entière. Et Jake se comporte en vrai historien et ne laisse rien au hasard, il fait des essais de modifications, tente de savoir ce qui a été modifié réellement dans le présent. Et c’est bien pour cela que ce roman sur une histoire de voyage dans le temps est si convaincant et qu’on se laisse prendre dans les filets de l’auteur.

La plume de Stephen King est absolument merveilleuse, il nous offre 930 pages de plaisir pur, avec des personnages très attachants, et d’autres juste abominables, tous extrêmement bien dépeints par l’auteur.

Je tiens à présent à préciser que l’auteur ne traite pas de la théorie du complot, ni de la culpabilité de Lee Harvey Oswald. Il part du principe que c’est bien ce dernier qui est passé à l’acte, non par conviction personnelle, mais parce que cette histoire reste un magnifique prétexte à une merveilleuse histoire de voyage temporel. Et quand on pense aux événements qui ont marqué les siècles derniers, qui ne s’est jamais demandé ce qui ce serait passé si Kennedy était resté en vie ?

Ce roman est une pure merveille. Il allie histoire et fantastique, le tout saupoudré d’une très bonne dose de suspens. Car l’entreprise de Jake n’est pas innocente et survivre sans faire de bévues cinq années dans le passé n’est pas une mince affaire… Surtout si notre héros croise une belle femme !

On reste accroché et suspendu à ce roman de la première à la dernière page. Vraiment, faites-vous plaisir et lisez-le, vous ne le regretterez pas !

22/11/63 de Stephen King est bien l’un de mes coups de coeur de l’année !

Ma note : 5/5

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s