Back up de Paul Colize

Par défaut

Paul Colize, Back up, Gallimard / Folio; Folio Policier, Paris, 2013.

back upCe roman m’est tombé dans les mains lors du Salon du Livre de Poche de Saint-Maur en juin dernier. Le prix Saint-Maur en poche dans la section polar a été remis à l’auteur, et assistant à la remise des prix, j’ai pu entendre une présentation de l’ouvrage. Quand j’ai entendu “plongée dans les années 60” et “rock”, je n’ai pu résister. Et qu’est-ce que j’ai bien fait !

La difficulté dans cette chronique va être de résumer ce roman sans trop en dire… Un SDF se fait renverser devant la gare du Midi à Bruxelles, il est atteint du Lock-in Syndrome et ne peut quasiment plus communiquer. En 1967, les quatre membres d’un groupe de rock, Pearl Harbor, meurent dans des circonstances étranges. Ces événements sont-ils réellement liés ? Comment et pourquoi ? L’inconnu renversé à Bruxelles va reconstruire ses souvenirs pour mieux comprendre comment il est arrivé sur ce lit d’hôpital en 2010. Il va nous faire revivre son enfance et son adolescence en Belgique, la naissance de son amour pour le rock, comment il est devenu batteur, son périple à travers Paris, Londres et Berlin, les femmes qu’il y a rencontré, ainsi que les amis qu’il s’y ait fait, les drogues et le rock des années 60, sa découverte de Clapton, des Beatles, des Stones et des Who. Peut-être comprendrons-nous comment son destin est lié à celui du groupe Pearl Harbor…

Ce livre est d’une densité incroyable et il est magistralement bien construit. L’auteur y mêle trois histoires, par chapitres interposés : celle du groupe Pearl Harbor, de leur destin tragique et de l’enquête menée ensuite, celle de ce SDF renversé dans les années 2010, suivi par des médecins qui tentent d’interagir avec lui et qui l’ont surnommé X Midi, faute de connaître sa véritable identité. Ces deux histoires sont écrites à la troisième personne du singulier. Puis il y a l’histoire de ce jeune homme, pris dans la folie du rock des années 60 et qui navigue dans une Europe démente, avide de nouveautés. Cette histoire-là est écrite à la première personne du singlier, et est retranscrite en italique, ce qui nous permet de comprendre qu’il s’agit des souvenirs de X Midi. Comme tous les personnages que nous suivons dans ce roman, nous sommes engloutis et emportés par tous ces événements, qu’on a bien du mal à lier entre eux. On navigue dans une époque trouble, sur fond de Guerre Froide et de tensions extrêmes, accompagné d’une jeunesse ivre de libertés. Ah, les années 60 et le rock ! On assiste à la naissance des plus grands groupes de rock, de légendes incroyables, on assiste avec le héros à des concerts mythiques, bref un régal !

L’auteur, de sa très belle plume, réussit à distiller ce qu’il faut de suspens pour nous tenir en haleine tout au long de l’ouvrage. Parce qu’il ne s’agit pas uniquement de prendre le poul d’une époque, il s’agit de comprendre qui est X Midi, pourquoi il est cloué sur ce lit d’hôpital, et ce qui a bien pu arriver à Pearl Harbor. Il s’agit donc d’un très bon polar, qui a su me convaincre par l’écriture incisive de Paul Colize, par les thèmes abordés (années 60, rock, drogues, Paris, Londres et Berlin, Guerre Froide, et j’en passe), et par la bande son incroyable, dont la playlist est disponible en début d’ouvrage, et également à disposition sur le site de Folio.

Un très grand merci aux organisateurs et au jury du salon de Saint-Maur qui, en décernant le prix Polar à Paul Colize pour Back up, m’ont permis de découvrir ce roman, d’en apprendre plus sur les milieux underground et la naissance du rock en Europe dans les années 60 et m’ont donné du plaisir à découvrir le destin de cet étrange personnage auquel on s’attache au fil des pages qu’est X Midi.

Je conseille ce roman à tous les amateurs de bons polars, de rock et des années 60 !

Ma note : 5/5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s