Lune Mauve – La disparue de Marilou Aznar

Par défaut

Marilou Aznar, Lune Mauve – La disparue, Casterman, Paris, 2013

Lune Mauve de Marilou Aznar

Lune Mauve de Marilou Aznar

Cette lecture fait suite à mes deux journées au Salon du Livre, comme ce fut le cas pour I hunt killers de Barry Lyga. C’est Myriam de Un jour. Un livre. qui m’a parlé de ce livre, me disant qu’il était tout en haut de sa PAL et qu’elle comptait bien se le faire dédicacer par l’auteur au salon. Après ma lecture des trois premiers chapitres, disponibles en ligne, je me suis dit qu’il fallait que je le lise, et la possibilité de me le faire dédicacer m’a poussée à l’acheter directement au salon. Rencontrer Marilou Aznar fut vraiment un très bon moment, et rien que pour cela, craquer et acheter ce roman fut rentabilisé. Mais après avoir achevé la lecture de ce roman en deux jours – c’est décidément mon rythme du moment – je peux vous dire qu’il vaut vraiment le coup !

Séléné n’a pas 16 ans et intègre un lycée très huppé parisien, Darcourt. Originaire de Bretagne, c’est un choc des cultures qu’elle subit. Hébergée par Milou, sa grand-mère, et laissant derrière elle son père, éminent universitaire, à Rennes, elle tente difficilement de trouver ses repères dans ce nouvel environnement. Elle pensait qu’être la cousine de la très huppée Alexia d’Hauterive lui permettrait de s’intégrer, cependant il n’en est rien. Celle-ci l’ignore, voire la snobe et la ridiculise. Mais si Séléné en est touchée, elle n’en montre rien, car elle a un sacré caractère. Avec ses amis Nora et Adrien, elle tente de survivre à la cours d’Alexia, comprenant le très énigmatique Thomas, et ce malgré les rêves en lien avec sa mère, disparue des années plus tôt, et les tableaux qu’elle peignait qui la hantent. Petit à petit, sur fond de drames de lycéens, le mystère s’épaissit… Qui est cette fille aux longs cheveux gris qui la suit et lui suggère de ne se fier à personne ? Qui est le beau Laszlo, qui semble s’intéresser à sa cousine, puis, contre toute attente, à elle ? Pourquoi sa mère s’est volatilisée des années plus tôt ?

C’est un exercice bien difficile que d’écrire cette chronique sans trop en dire… Marilou Aznar nous offre un roman pour jeunes adultes très bien écrit, aux personnages très attachants. Ce n’est pas juste un énième livre de science fiction pour ados, mais un livre qui mêle les ressentis de jeunes lycéens face à la difficulté de s’intégrer, de se faire des amis, face au trouble des sentiments, aux scandales et aux humiliations,  au suicide, à la dépression et à la mort. Elle réussit très bien à rendre compte de cette réalité. D’ailleurs, dans ce lycée très huppé, une jeune fille qui aime beaucoup les ragots n’hésite pas à ouvrir un blog qui calomnie les jeunes du lycée, dans le style de Gossip Girl – ceux qui ont lu les livres ou vu la série comprendront. Ce rendu réaliste des sentiments m’a également fait penser au Monde de Charlie, gros coup de coeur de janvier. Ceci vous montre à quel point j’ai apprécié ce roman !

La partie science-fiction se révèle dans la seconde et troisième partie du roman. Car l’auteur découpe son ouvrage en trois parties, ce qui est très cohérent face aux changements que connaît Séléné. Je ne m’y attarderait pas, ayant trop peur de trop en révéler, mais les liens avec les anciennes civilisations de Babylone ont enchanté l’ancienne étudiante en histoire de l’art et d’archéologie que je suis ! J’ai hâte de lire la suite, afin de découvrir les développements apportés sur ces points.

Les personnages sont pour certains attachants, pour d’autres horripilants, mais tous très bien construits. Séléné, bien entendu, mais également Adrien, Nora, Thomas – personnage plein de surprises mais je n’en dirai pas plus -, Alexia et le très énigmatique Laszlo. Si pendant un temps, j’ai eu peur que l’intrigue tombe dans le très commun triangle amoureux, si présent dans les romans Young Adult, j’ai été rapidement rassurée à ce sujet, et l’intrigue est d’ailleurs déconcertante et complètement inattendue ! Marilou Aznar réussit à nous surprendre, ce qui a dû être un très grand challenge, challenge relevé avec brio !

J’ai particulièrement apprécié que l’intrigue se passe en France… C’est devenu tellement rare, même pour un auteur français.

Je n’en dirai pas plus, j’ai peur d’en avoir déjà trop dit… Certains trouveront que la première partie est un peu longuette, personnellement, je trouve qu’elle est nécessaire pour mettre en place l’intrigue. Le roman est très bien construit, les trois parties structurent bien le récit. Chapeau bas !

A lire absolument !

Ma note : 5/5

Publicités

"

  1. Je le lis actuellement ! x) J’ai aussi rencontré l’auteur au Salon du Livre, paniquée de ne savoir quoi m’écrire en dédicace, m’avouant timidement que j’étais sa toute première dédicace (je sens d’ici une petite pointe de fierté se glisser sur les touches de mon clavier !). Bref je n’en suis qu’au début (page 50 il me semble) et pour le moment j’accroche, c’est une affair eà suivre…

    • Une affaire à suivre, en effet ! D’autant plus que le tome 2 sort le 2 mai…
      J’ai beaucoup aimé rencontrer Marilou Aznar, je n’ai pas eu la chance d’être sa première dédicace, mais elle a pris le temps d’écrire une longue dédicace personnalisée, armée de son stylo violet et de son tampon en forme de lune !

      • Ah oui le petit tampon en forme de lune ! C’est ce que j’ai aimé chez cette auteure, c’est qu’elle n’a pas de dédicace toute prête, on prend le temps de parler avec elle et elle nous fait une dédicace vraiment personnalisée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s