La Sélection de Kiera Cass

Par défaut

Kiera Cass, La Sélection, Robert Laffont, Collection R, Paris, 2012.

La SélectionJ’ai longtemps hésité à me lancer dans la lecture de ce roman dystopique. Présenté par beaucoup comme un Bachelor “royal” qui prendrait place dans le futur, j’avais de sérieux doutes. N’étant pas une fan de cette émission de télé-réalité, je m’étais persuadée que c’était un roman à éviter. Et puis, j’ai lu la chronique de Myriam sur son blog Un jour. Un livre. où elle encensait ce roman… Alors, je me suis dit : “Vois par toi-même !” C’est ce que j’ai fait… roman lu en deux jours, ce qui donne une idée de mon appréciation de La Sélection !

America Singer est une jeune femme appartenant à la caste 5. Artiste, sa famille compte sur elle pour se marier avec un jeune homme de se caste ou d’une caste supérieure. Or, elle est amoureuse d’Aspen Léger, qui appartient à une caste inférieure… Le jour où arrive une lettre officielle invitant America, et de nombreuses autres filles, à participer à la Sélection, sa mère n’a de cesse de la convaincre d’y participer. Si elle est choisie parmi les trente-cinq lauréates, elle partira pour Angeles, capitale d’Illéa, dans le palais royal, où le Prince Maxon choisira parmi elles la future Reine. America cède à sa mère, persuadée qu’elle ne sera pas sélectionnée… Quelle surprise, quand, contre toute attente, elle l’est ! La compétition commence, et tout ce qu’elle pensait savoir sur le Prince et ce qu’elle pensait vouloir au plus profond d’elle-même est ébranlé…

Ce roman est différent des autres romans dystopiques que j’ai pu lire. Kiera Cass a inventé un monde futuriste qui pourrait très bien être le nôtre, où la Chine a racheté la dette des Etats-Unis, ce qui a enclenché toute une floppée d’événements mondiaux : Guerres mondiales, retour à la Monarchie, création de castes… Loin d’être complètement fantaisiste, le monde d’America, de Maxon et d’Aspen prend ses racines dans le nôtre, dans ce que nous sommes en train de connaître.

Les personnages sont touchants par leur sincérité et leur côté atypique. America ne participe pas au concours pour s’étriper avec les autres filles pour le coeur de Maxon et/ou pour la couronne, mais bien parce qu’elle y a été obligée dans une certaine mesure, et profite en attendant des privilèges de vivre dans un palais royal. Maxon n’est pas le prince égocentrique qu’il pourrait être mais un jeune homme sensible qui a peur de ne pas trouver la femme dont il tombera amoureux, qui l’épaulera au mieux une fois qu’il succèdera à son père et qui plaira à ses sujets. Aspen, que de nombreux blogueurs dénigrent, est un jeune homme pris dans ce système de castes, dans ses devoirs envers sa famille et ses sentiments pour America, ce qu’il a bien du mal à gérer. Les candidates à la Sélection nous offrent un bel échantillon de portraits de jeunes filles, pour le meilleur, comme pour le pire… Les pestes y sont légion, mais aussi les timides, les innocentes, les amicales, les vantardes, et j’en passe. Une à une, sous le regard malsain des sujets du Royaume, elles devront quitter le Palais…

La plume de l’auteur est agréable, ce roman Young Adult se dévore. Je vous conseille vivement de le lire, cette lecture a été un gros coup de coeur.

The PrinceLa suite de La Sélection, nommée L’Elite, sortira le 18 avril en France, et pour faire patienter ses lecteurs, Kiera Cass a publié une nouvelle, The Prince, à ce jour uniquement publiée en anglais et disponible en numérique. Elle vaut vraiment le détour ! Nous suivons le début de la Sélection du point de vue de Maxon, ce qui nous confirme notre attachement à ce personnage… Seul gros bémol : le prix de la nouvelle est exorbitant ! 8,99 euros sur Google Play pour une nouvelle numérique de 50 pages… Espérons que la version française sera plus accessible !

Je ne manquerai pas de vous chroniquer la suite de ce merveilleux roman, et en attendant, lisez-le de toute urgence si ce n’est déjà fait !

Ma note : 5/5

Une série télévisée américaine de la CW, adaptée des aventures d’America, devrait voir le jour la saison prochaine. Pour en savoir plus, voici le lien vers Allociné. Espérons qu’elle sera à la hauteur du roman !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s