La Déclaration – L’Histoire d’Anna de Gemma Malley

Par défaut

Gemma Malley, La Déclaration – L’Histoire d’Anna, Naïve, Paris, 2007.

La Déclaration est un roman que je souhaitais lire depuis longtemps, je me suis enfin lancée et je suis plutôt satisfaite de l’avoir fait.

declarationL’histoire se passe dans un futur bien différent du nôtre. Anna vit en 2140 dans un foyer de Surplus. En effet, elle n’aurait jamais dû naître. Car en 2140, l’Homme est immortel, pour le meilleur et pour le pire. Les avancées scientifiques ont permis d’élaborer un “antidote” à la mort de nos cellules, la Longévité, ce qui fait les beaux jours des laboratoires pharmaceutiques. Vous aurez compris le problème posé par cette immortalité : si l’Homme continue à se reproduire, la Planète va rapidement être surpeuplée. Une déclaration a alors été écrite et stipule que tout humain désirant accéder à l’immortalité devra renoncer à avoir des enfants. Certains s’y refusent et peuvent s’affranchir – et renoncer ainsi à leur immortalité – afin de pouvoir enfanter. Mais d’autres ne se sont pas affranchis pour le faire et ont donc engendré des enfants qui n’auraient pas dû naître, des Surplus. Ces derniers sont recherchés et/ou dénoncés, et placés dans des foyers spéciaux, comme celui de Grange Hall. C’est donc le cas  d’Anna, qui se retrouve à Grange Hall afin d’être dressée et amenée à servir les Légaux, immortels et supérieurs par nature. Anna se plie aux règles, elle est un Surplus modèle et s’applique à racheter sa venue sur Terre. Loin de se rebeller contre le système, si cruel envers elle, elle l’approuve et hait ses parents qui ont été trop égoïstes et inconséquents pour penser à son bien-être et respecter la déclaration, si importante à ses yeux. Mais un jour, un nouveau Surplus rejoint les rangs de Grange Hall, et loin d’être un nourrisson, comme c’est si souvent le cas, c’est déjà un Aspirant de son âge. Peter est d’autant plus troublant qu’il dit connaître les parents d’Anna et savoir plein de choses sur elle… Cette rencontre ne sera pas sans conséquence sur le monde d’Anna : et si tout ce en quoi elle croyait n’était que mensonges ?

Cette dystopie n’a rien de révolutionnaire, elle nous montre un monde où l’avènement du transhumanisme a eu lieu, et pour protéger “le plus grand nombre”, des règles autoritaires sont imposées aux populations. Mais l’Histoire d’Anna, même si elle présente certaines longueurs, dépeint de manière intéressante le processus psychologique qui va l’amener, petit à petit, à remettre en cause ce système si injuste et si rude dans lequel elle vit.

Gemma Malley a une jolie plume, même si la première moitié du roman présente quelques longueurs, et surtout des répétitions. On ne fait que répéter qu’Anna croit en la Longévité, que ces parents ne méritent que haine, qu’il faut respecter Mère Nature qui en a voulu ainsi, etc… C’est un peu lassant, et en même temps, l’auteur nous montre à quel point un enfant peut être “programmé”.

La construction du roman est également intéressante, les chapitres sont entrecoupés de pages du journal intime qu’Anna écrit dans la plus grande clandestinité. Ces passages écrits à la première personne dépeignent une Anna de plus en plus vulnérable, de plus en plus encline à écouter les propos de Peter, et nous permettent de nous attacher à cette jeune fille qui a toute sa vie vécu dans une institution tout à fait inhumaine dans laquelle on lui a appris à la dure qu’elle était inférieure aux Légaux, qui étaient là avant elle.

Pour avoir travaillé sur une plateforme interactive, www.resistance2031.com, qui met en avant les dérives technologiques, dont le transhumanisme et la singularité, en dépeignant un futur posthumaniste, je me suis intéressée à ces questions, et ce roman met bien en avant les dérives possibles de ces pratiques, c’est en cela que j’en ai également apprécié la lecture.

En somme, ce n’est pas la meilleure dystopie que j’ai pu lire – je dois avouer qu’Hunger Games a une place toute particulière dans mes coups de coeurs littéraires – mais La Déclaration – l’Histoire d’Anna offre un moment agréable de lecture. Je compte lire très vite les deux tomes qui suivent, qui se nomment La Résistance – l’Histoire de Peter, et La Révolution, je publierai très vite les chroniques correspondantes !

Ma note : 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s