Miss Sweety de Valérie Saubade

Par défaut

Valérie Saubade, Miss Sweety, Editions Anne Carrière / Pocket, Paris, 2011.

miss-sweetyJ’avais mis beaucoup d’espoir dans la lecture de ce petit roman, et je dois avouer que j’ai été un peu déçue…

Samantha vit à Londres, dans un appartement au rez-de-chaussée d’une petite maison. Ces voisines du dessus sont sa grand-mère et sa grand-tante. Vieille fille avant l’âge, elle ne sort que peu de chez elle, ne prend pas soin de son apparence, et ne vit qu’à travers son nom de plume : Miss Sweety. Elle répond au courrier du coeur dans un magazine, se basant sur ses études de psychologie, bien plus que sur son expérience.

Vient le jour où elle commence à recevoir des lettres de menace, glissées dans les courriers des lecteurs. L’histoire va plus loin quand elle comprend que son harceleur sait où elle vit… La police ne prenant pas son histoire au sérieux, elle décide de comprendre elle-même qui lui en veux et pourquoi, avec l’aide de sa grand-mère et de sa grand-tante.

Je pensais que ce serait un livre bourré d’humour, très anglais, avec un côté loufoque, et si ces ingrédients transparaissent un peu, ils ne sont pas aussi présents que je l’aurais souhaité. On passe un très bon moment à la lecture de ce roman, Valérie Saubade nous offre une histoire très bien écrite, agréable à lire, au style fluide. Cependant, je suis largement restée sur ma faim… Le dénouement est assez inattendu, et en même temps… J’essaie encore de comprendre pourquoi je suis restée si frustrée à la fermeture du roman. Pour tout dire, je m’attendais à un livre beaucoup plus british, avec un peu d’Agatha Christie en transparence. Je m’imaginais de petites aventures vécues par les trois compères, et… et non. Si Samantha est préoccupée par cette histoire de harceleur, elle ne mène pas son enquête de la manière qu’on aurait pu l’imaginer, j’aurais aimé un peu plus d’aventure et de bravoure…

Bref, un moment de lecture agréable, que j’aurais bien plus apprécié si je ne m’étais pas fait une idée précise, bien que fausse, quant à la teneur du roman…

Ma note : 2/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s