Testament à l’anglaise de Jonathan Coe

Par défaut

Jonathan Coe, Testament à l’anglaise, Folio, Paris, 1995

Testament à l’anglaise, c’est l’histoire d’une famille aristocratique qui a toujours eu de nombreux pouvoirs et beaucoup d’argent ; c’est une tante folle persuadée que son frère aîné a fait tuer son autre frère pendant la Seconde Guerre mondiale et qui tente de le prouver depuis ; c’est une nouvelle génération bien insérée dans le pouvoir politique, médiatique, artistique, agricole et industriel dans l’Angleterre de Mrs Thatcher ; c’est un écrivain en manque d’inspiration embauché par la tante folle pour écrire l’histoire de la famille, avec le secret espoir que tous les secrets seront dévoilés. Ce roman, c’est une multitude de personnages, c’est une galerie de portraits savamment réalisés, c’est l’histoire de l’Angleterre des années 80-90 dans ce qu’elle a de meilleur et surtout de pire. C’est un admirable reflet de la société sous Thatcher, des dérives politiques, du retournement de veste comme on le connaît encore, de cette montée de l’individualisme à travers cette famille si sûre de ses droits. C’est aussi et surtout une construction narrative étonnante : on ne part pas d’une point A pour arriver à un point B. C’est un savant mélange ; c’est les recherches de l’auteur sur cette famille, mêlées à l’itinéraire même de cet auteur damné et à ses propres dérives. Seule la fin est un peu décevante…

Jonathan Coe nous offre avec ce roman une vraie leçon d’écriture, tant par la forme que par le fonds. Testament à l’anglaise est dense, plein de découvertes et d’émerveillements, un vrai bonheur !

Ma note : 4/5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s