Coffret Crocos, tortues, écureuils de Katherine Pancol

Par défaut

Katherine Pancol, Coffret Crocos, tortues, écureuils (Les Yeux jaunes des crocodiles, La Valse lente des tortues, Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi), Albin Michel / Le Livre de Poche, Paris, 2006, 2008, 2010.

    

J’ai décidé de vous parler directement en un seul article des trois livres qui composent le coffret Crocos, tortues, écureuils de Katherine Pancol. Cette trilogie est composée des Yeux jaunes des crocodiles, de La Valse lente des tortues et des Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi. Je me lance dans la critique d’une trilogie qui a eu un succès énorme en librairie, j’ai mis longtemps moi-même à la lire, et je ne le regrette pas, au contraire ! J’espère donner envie à ceux et celles qui ne l’auront pas encore lue.

Cette trilogie, c’est l’histoire de femmes et d’hommes, d’adultes et d’enfants. C’est d’abord l’histoire de Joséphine, mariée à Antoine qui la quitte dès les premières pages du premier tome pour la manucure du coin, et qui doit s’occuper seules des ses deux filles adolescentes, Hortense et Zoé. Joséphine est intelligente, membre du CNRS, spécialisée dans l’histoire du XIIe siècle, mais elle n’a pas confiance en elle, et ce n’est pas sa famille qui l’aide  dans ce sens… Sa mère, Henriette, est une personne ignoble, calculatrice, égoïste, mariée en deuxième mariage à Marcel, homme riche – son seul intérêt du point de vue d’Henriette – homme le plus gentil du monde qui se laisse écrasée par cette femme, jusqu’au moment où il rejoint sa secrétaire au lit. Iris, la soeur de Joséphine, a toujours été vénérée par sa mère, mais aussi par sa soeur et le monde entier : elle est si belle, si sûre d’elle et de son pouvoir, qu’elle réussit tout ce qu’elle entreprend, et notamment son mariage avec le beau Philippe, mais qui s’ennuie également très vite. Hortense, la première fille de Joséphine, tient plus de sa tante que de sa mère, mais contrairement à sa tante, elle est bosseuse et à 16 ans, pense déjà à sa carrière, tout en ne supportant pas les économies de bout de chandelle de sa mère qui galère après le départ d’Antoine, elle qui rêve d’être riche, riche, riche. Zoé, la seconde de Joséphine, lui ressemble plus, et comme elle, elle a tendance à se faire écraser par sa grande soeur et à se comparer à elle. Shirley, c’est la voisine anglaise de Joséphine, sa meilleure amie, une femme forte et vive, mère célibataire d’un garçon de 16 ans, Gary, mais qui cache de lourds secrets. Et j’en passe ! Parce qu’on en rencontre des personnages au cours des trois volumes…

Cette situation de départ va évidemment connaître de nombreux soubresauts, et si c’est de la vie quotidienne que traite ce livre, on y trouvera de nombreux détails assez fantasques qui nous permettent de décoller avec cette galerie de personnages, certains attachants, d’autres qu’on adore détester. On suit leur évolution, leurs réussites et leurs échecs, leurs efforts pour comprendre leur passé, envisager leur avenir, et vivre, vivre à tout prix !

Comme le résume très bien la quatrième de couverture du premier tome, c’est “une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c’est la vie”. Difficile de dire mieux…

Chacun d’entre nous est obligé de se retrouver dans ces personnages, dans une anecdote, une sensibilité, une qualité ou un défaut, une envie ou un mensonge. Katherine Pancol nous propose une trilogie très bien écrite, qui permet de nous évader. Lisez-la de toute urgence !

Ma note : 5/5

Et si vous souhaitez connaître un peu mieux l’auteur, filez vite sur son site officiel qui fourmille de plein de petites choses appétissantes !

Nous allons bientôt pouvoir découvrir Les Yeux jaunes des crocodiles sur les écrans de cinéma. Il sort le 9 avril 2014, il est adapté par Cécile Telerman, et interprété par Julie Depardieu, Emmanuelle Béart et Patrick Bruel, entre autres. Voici la bande annonce :

Publicités

"

  1. Les couvertures et les titres de ces ouvrages m’attirent depuis quelques temps, mais les résumés ne dévoilait rie de l’histoire si bien que j’osais énormément à me lancer dans cette histoire. Ta chrnoque (très bien rédigée au passage !), me donne envie de me lancer dans l’aventure. Si ce livre est une révélation, sois sûre que je viendrais te le dire x)

    • J’espère en effet que tu viendras partager ton ressenti ! J’étais très sceptique avant de me lancer dans cette lecture, et j’ai été agréablement surprise ! J’espère que tu le seras également !
      Et merci pour le petit compliment 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s